Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 81 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 81 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

Archives

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Bio 311 - Août 2005 - Portes ouvertes à Moircy Fondation Vancau
    Quelques photos de l'Inauguration de la Fondation Vancau, à Moircy (Belgique), en juin 2005
  • Je termine "L'Ombre de la Bête" de Patrick...
    Je termine "L'Ombre de la Bête" de Patrick GRAINVILLE. Livre remarquable. Un livre qui me concerne profondément. Un… https://t.co/C104t2zpz9 Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Je termine "L'Ombre de la Bête" de Patrick GRAINVILLE. Livre...
  • Extrait de ma bio 1985.
    Extrait de ma bio 1985. Jean DUBUFFET est mort. C'est intolérable. La nouvelle tombe ce mercredi 15 mai mais il est… https://t.co/qGjtC2a6oe Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Extrait de ma bio 1985. Jean DUBUFFET est mort. C'est intolérable....
  • Deux grenouilles mâles (plus petits que les...
    Deux grenouilles mâles (plus petits que les femelles) sur le dos d'une femelle l'étreignent dans un combat furieux,… https://t.co/b7UWPmaubF Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Deux grenouilles mâles (plus petits que les femelles) sur...
  • Henri Michon mon ami bourguignon, celui qui m'a...
    Henri Michon mon ami bourguignon, celui qui m'a amené Christian Bobin à Libramont en 1976, m'envoie une analyse gra… https://t.co/smBKKB8MGB Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Henri Michon mon ami bourguignon, celui qui m'a amené Christian...
  • A Anvers ces 21 et 22 mars 1985, en stage...
    A Anvers ces 21 et 22 mars 1985, en stage informatique au Centre Ordinateur de ma banque Ippa. Tout un parc indusri… https://t.co/HbDhrrVvhw Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 A Anvers ces 21 et 22 mars 1985, en stage informatique au...
  • Je reçois une lettre de ma mère, pour la...
    Je reçois une lettre de ma mère, pour la première fois depuis 4 ou 5 ans. Ma mère vient d'avoir 71 ans. On dirait q… https://t.co/XZnwmSfi3h Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Je reçois une lettre de ma mère, pour la première fois depuis...
  • Extrait de mon journal 1985
    Extrait de mon journal 1985 "A 2 Kms de Buzenol, en pleine forêt, ce jeudi 28 février à 12h00, avec mes tartines e… https://t.co/wDClG9OTHJ Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Extrait de mon journal 1985 "A 2 Kms de Buzenol, en pleine...
  • Extrait de ma bio 1985.
    Extrait de ma bio 1985. Jean-Luc Godard à la Télé à propos de la sortie de son dernier film "Je vous salue Marie" q… https://t.co/kWvID4Ny9E Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Extrait de ma bio 1985. Jean-Luc Godard à la Télé à propos...
  • Extrait de ma biographie-1985.
    Extrait de ma biographie-1985. Il fait soleil, les glaces dégèlent tout doucement en cette fin février, mais on ne… https://t.co/a8QjtQCsVl Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2018 Extrait de ma biographie-1985. Il fait soleil, les glaces...

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 10:35

Le Musée BRANLY. Première partie (suite).

L'AFRIQUE

L'une des plus importantes collections africaines du monde.Elle est présentée selon deux grands axes

D'abord une approché géographique, du Nord au Sud, un parcours qui fait place tant aux arts citadins (pringipalement du mobiler et des broderies, d'une grande richesse), qu'aux arts ruraux (où les tapis se sont taillé la part du lion). Egalement de la vaisselle de bois, poteries et bijoux, ainsi que de nombreux objets issus de la très méconnue culture BERBERE. En fin un espace est consacré aus arts nomades et à leurs liens avec les civilisations rurales et l'Afrique subsaharienne.

Entrez dans la boite, consacrée aux tapis de femmes, à motifs géométriques (les représentations humaines étant interdites dans la religion musulmane). En Afrique subsaharienne, tissages, masques et surtout sculptures, ont un rôle culturel majeur et sont autant de supports qui tiennent lieu de paroles et d'écritures.

Le Corbusier collectionnait les tapis berbères et les exposa à Paris: "faire comme les berbères, allier à la proximité, la plus notoire fantaisie"

Berbères 2cdb09d13eBerbère Tapis14f04820701c8f80e6d282df293-1-4

arTapis berbèreb3-incomplet-2-pieces-ref-1938-a-et-b-138x1800px-TapisKabyle2beni-mguild-blue-diamond-copie-1

beni-mtir-carpet

Métier a tissserEn parallèle une approche thématique, particulièrement mise en valeur par les fameuses "boites suspendues", que le visiteur aperçoit d'abord sur la façade, côté Seine. Une fois à l'intérieur du musée, ces boites se révèlent être de véritables petits cabinets d'exposition, de tailles variables, chacun doté de son athmosphères particulière. L'une initie le visteur aux fameux masques Kro qui inspirèrent Picasso, l'autre à l'art du tissage ches les femmes berbères

Notre regard a changé sur ces sociétés qu'on a se révèlent être de véritables petits cabinets d'exposition, de tailles variables, chacun doté de son athmosphère particulière. L'une inite le visiteur aux fameux masques Kro qui inspirèrent Picasso, l'autre à l'art du tissage chez les femmes berbères, une troisième à la peinture éthiopienne, etc..

Notre regard a changé sur ces sociétés qu'on a longtemps crues sans histoire parce qu'elles n'écrivaient pas leur passé dans la pierre ou sur le papier

D'abord le Maghreb où la culture berbère est bien représentée. Les Berbères (Kabyles en Algérie) sont des montagnards animistes islamisés par les Arabes, aujourd'hui installés dans les différenrs pays, du Maroc à l'Ouest de l'Egypte.450px-Kabylie.Lampe 450px-Kabylie. Pottery  Tassili Sahara branly10 430-1

Côte d'Ivoire-Tuniquefaure19-03-09-5Côte d'Ivoire: Tunique

Congo SarcophageAfrique Masque anthropomorphe

Masque antropomorphe

Congo Sarcophage

 

Congo: SarcophageMaliPupitre2

 

MaliPupitre 3Mali

Poteries et bijoux Kabiles.(Berbères d'Algérie)Poterie kabyle-berbère651px-Kabylie Pot

800px-Kabylie.Plat800px-BijouKabyle2

Dans les sociétés animistes, tout être, toute chose a une âme et la sculpture fait office de médiateur entre les esprits et les hommes. Dans la plus grande boite (15 mètres de surplomb au-dessus du jardin) dédiée aux Masques DOGONS (actuel Mali), les représentations d'animaux, de femmes ou d'hommes vivants ou morts traduisent le haut degré d'abstraction des croyances dogongrande-statue-Djennenke-dogon3-copie-1Dogon ymago 2517-354x450Dogon
Toujours chez les dogons on peut se plonger dans le fonctionnement de la société un rouage essentiel de ces croyances, et en apprendre un peu plus sur les deux cérémonies majeures qui ponctuent leur vie: le DAMA ou levée de deuil, est régulièrement organisé pour inciter l'âme des défunts errant entre le monde des vivants et celui des morts, a définitivement choisir la "camp" des morts: il pourra ainsi devenir un ancêtre. Quant aux cérémonies du SIGI(tous les 60 ans)  elles traduisent le renouvellement du cycle de la vie et la refertilsisation de la terre?

On change de pays pour explorer la très belle collection Harter, constituée essentiellement de pièces venues du CAMEROUNCameroun branly6 430-1Cameroun Maternité5988126 1204353020 30422064 3794919 nCameroun5828122 1204353020 30422060 3148171 nAu Cameroun, l'art est un art de cour, qui peut apporter la fortune à un artiste reconnu. Pouvoir et art sont tellement liés que certains artistes sont même devenus roiq. Faites donc le tour de la superbe statue de la reine BAMILEKE, en bois recouvert de raphia et de perles vénitiennes (révélatrices des échanges commerciaux existantsCameroun Déesse BamilekeUn peu plus loin, une boite est consacrée aux croyances rencontrées au Bakongo et à l'importance accordée à l'esprit NKISI, sollicité par l'intermédiaire du sorcier du village, pour remédier à toutes sortes de problèmes (santé, famill...) en bardant un fétiche de clousCongo branly18 430-1fetiche-a-clous-nkisi-bakongo2dyn007 original 339 530 pjpeg 2592525 e0b9f2b2ac1392d45214e

 

Les AMERIQUES

Dernier continent du parcours, l'approche n'est plus ici ni thématique ni géographique. Chaque vitrine est une entité à part entière, autour d'un rituel, d'une région, d'un type de représentation ou d'un art. Chez les Indiens d'Amérique du nord, la vie s'articule autour de la guerre, de l'élevage de bison et de nombreux rituels.


Voici tout d'abord, un Peau-Rouge illustrissime, GERONIMOGeronimo-copie-1

Toujours chez les Indiens mais en Amazonie cette fois, on découvre des sociétés dépourvues de chef qui vivent en symbiose avec l'univers animal et végétal qui les entoure. L'art est donc lié à la personne vivante, d'où l'importance des peintures corporelles et des parures. La nudité est toute relative puisqu'ils se considèrent habillés par leurs peintures corporelles et même d'avantage: les peintures, différentes selon les âges de la vie et leur place dans la communauté, leur pemettent de construire leur corps. De la même manière, les plumes remplissent aussi une fonction sociale d'individualisation. La forme solaire des coiffes (réservées aux hommes), la plus répandue, atteste de l'importance accordée au soleil. 19e2de130cgrande-coiffe-de-danseBolivie

 

Un florilège de couleurs éblouissantes qui dissimule une ruse: quand pour une coiffe d'exception, la couleur recherchée n'existe pas naturellement, hop, les indiens plument l'oiseau et l'enduisent d'une mixture à base de pigments naturels; à la repousse, les plumes seront comme par magie, de la couleur souhaitée!

La production artistique des Amérindiens des Andes et de la Méso-Amérique est à l'image de leur cosmologie très élaborée. Nombreuses poteries à usage funéraire, représentations de dieux aztèques, incas et Mayas, le serpent à plumes, les déesses liées à la fertilité, à la beauté, à l'eau..quetzalcoatl--le-serpent-a-plumecaisse-de-tambour


Mexique branly16 430-1Bijou MexiqueParis75-5-.jpg

Paris-Momie2.jpgVoici deux momies Inca que j'ai photographiées au Musée de l'Homme, fin des années 70 et qui doivent donc se trouver au Musée Branly

Coiffe mexicaine
115325398

viewtopPyramidSunTEhOTIHUACAN (Mexique)

 

ANDES

 

Voyez aussi chez les Mayas, l'importange accordée au POK-TA-POK, un jeu de balles rituel opposant deux équipes qui doivent se renvoyer une balle en caoutchouc (matière sacrée chez les Mayas) sans qu'elle touche le sol. La trajectoire de la balle correspondrait à la course du soleilChupicuaroAB Ymago 17564Chupicuaro Améroque 600 à 200 ACChupiquaro, MexiqueChupicuaro Mexiqueab Ymago 17557Taino-Spatule.-Indiens-des-Antilles6e8268c959-copie-1.jpgTaino-Antillesf9e8220a07-copie-1.jpgDeux Sculpures Taïno (Indiens des Antilles).

Et pour terminer on notera encore un ensemble de cinq vitrines en guise d'hommage à Claude Levi-Strauss "la transversale des transformations", un terme cher à ce fondateur de l'anthropologie et du structuralisme, avec notamment 21 pièces de sa collection personnelle, léguée au Musée. Le Musée à fêté avec lui son centième anniversaire en 2008 et il est décédé à Paris le 30/10/2009. Il allait avoir 101 ans. Il était né à Bruxelles le 28-11-1908Levi-strauss 260

Le musée du quai Branly ou musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie ou des Amériques est situé quai Branly dans le 7e arrondissement de Paris, à la place qui fut occupée par le Ministère du Commerce extérieur. Projet ambitieux porté par Jacques Chirac et réalisé par Jean Nouvel  (Lauréat 2008 du prix Pitzker, équivalent du Nobel en architecture). Il a été inauguré le 20 juin 2006. Il a coûté 235 millions d'Euros et emploie 200 personnes. Il se situe en face de la passerelle Debilly qui conduit au Palais de Tokyo (alias le Musée d'Art Moderne de Paris) Plan de sitiation du Musée Branlymusee-du-quai-branly12

 LE Musée BRANLY, vu de la Tour EIffel

En 2 à gauche, côté Quai, le bâtiment Branly ou Mur végétal, qui contient les services administratifs répartis sur 5 étages Juste à côté en 3, le bâtiment auvent, qui contient la Médiathèque et les réserves. Au Centre en 1, c'est le Musée proprement dit avec les collections , avec à droite le bâtiment de l'Université, bordé par la rue de l'Université (façade sud) et qui abrite une librairie, des bureaux et des ateliers

 

Ce musée est un véritable exercice de funambule qui épouse judicieusement les courbes de la Seine. Au premier abord les différentes composantes du bâtiment semblent juxtaposées un peu au hasard au milieu d'un jardin savamment paysagé qui s'éclaire naturellement la nuit venue. Assez surréaliste. Une impression renforcée par l'hétérogénéité voulue des façadesLes Boites du Musée Branlyquai branly Ymago 11220

Les pilotis du Musée BranlyCôté Quai donc face Nord une palissade vitrée qui prolonge le Mur végétalP1010985

La Palissade de verre du Musée BranlyCôté Seine un spectaculaire mur végétal de Patrick Blanc, sur un bâtiment annexe. Ce mur végétal planté en 2004 fait 800 m2 de surface. Quinze mille plantes de 150 espèces différentes qui proviennent du Japon, de la Chine, des USA et de l'Europe . Le Mur végétal de Patrick Blanc-Musée Branly
musee-facade-quai-branlyLe jardin de 18.000 m2, est l'oeuvre du botaniste et paysagiste Gilles Clément . Ce jardin, composé de sentiers, petites collines, chemins dallés de pierre de rorrent, bassins propices à la méditation et à la rêverie, sera planté de 178 arbres. La tortue, animal mythique dans les croyances animistes et polythéistes est inscrite dans les formes et les couleurs du jardin. Entre les pliers qui soutiennent la structure principale, le jardin se faufile et permet de passer. du côté Quai (au NOrd) au côté Sud (Université).Branly5

Façade Nord

Rampe et projections7La Rampe et ses projections-video au sol.

 

A l'intérieur au rez-de-chaussée, un vaste hall distribue, le théâtre Levi-Strauss et la salle de lecture Jacques Kerchache, grand ami de Chirac, et inspirateur de projet, décédé avant l'ouverture.

 

(Jacques KERCHACHE, marchand d'art et spécialiste en art  africain, essaie dès le début des annés 90, de faire entrer les arts premiers (terme qu'il a inventé) au musée du Louvre. En 1990, il signe dans le journal "Libération", un article sur ce sujet; cette même année, il rencontre Jacques Chirac, alors Maire de Paris. Ce dernier qu'on dit passionné par les arts premiers, est élu Président de la République en 1995. Dès son arrivée à la tête de l'Etat, il demande l'ouverture d'un département des arts premiers au Musée du Louvre. Un an plus tard, il annonce le projet de création d'un nouveau musée, qui rencontre rapidement une opposition, notamment avec une grève des collaborateurs du Musée de l'Homme en 1992, qui s'opposent au démantèlement des collections du Musée de l'Homme et citiquent la primauté du choix esthétique au détriment des choix scientifiques. Jacques Kerchache  hélas décéde en 2001. Son épouse, Anne Kerchache est dans le conseil d'administration du Musée Branly.Jacques Kerchache, collectionneur d'art africainPlan Musée Branly 001-1 

 

Dans le hall d'entrée se trouvent également, la billetterie, un point d'info et comme un avant-goût de la collection, une tour de verre, haute de 24 mètres, s'élève telle une vitrine géante et offre à l'oeil du visiteur une partie des entrailles du musée, à savoir la réserve des 9000 instruments de musique. C'est au pied de cette tour que s'amorce la rampe sinueuse de 180 mètres de long qui mène au 1er étage, vers l'exposition permanentemusee-du-quai-branly.Tour vitrée de la Musique  musee-du-quai-branly2La rampe se termine par un rétrécissement, sorte de sas de décompression entre le monde extérieur et les collections. Le visiteur débouche alors dans un vaste espace de 200 mètres de longueur, surplombé de 3 mezzanines: les mezzanines est et ouest accueillent des expositions temporaires thématiques, tandis que les accros à l'anthropologie trouveront sur la mezzanine centrale les outils muti-médias capables de satisfaire leur curiositéEntrée3871524681 0d72901e81 z

musee-du-quai-branly23

D'emblée le visiteur est frappé par la richesse et la diversité des collections; non cloisonnée, la vaste salle s'offre largement au regard, et pointent ici un totem océanique, là l'extrémité d'un masque africain, qui se répondent d'un bout à l'autre de la salle. Trois mille cinq-cents objets sont exposés 1877528349 7234bd68f7 z

1877529093 9a0a41a5c9 zLes différentes aires géographiques s'organisent de part et d'autre d'une allée, "LA RIVIERE", et la couleur du sol en authentique lino (c'est à dire une toile de jute enduite d'un agrégat imperméable d'huile de lin, de sciure et de liège-matériaux cent pour cent naturels) vous renseignent sur le continent que vous êtes en train de découvrirmusee-du-quai-branlyLa rivière Parcours musé graphique

  Le long de cette rivière, un muret tendu de cuir naturel aux belles nuances de caramel, à tous les stades de la cuisson). Travaillé en courbes et en reliefs, ce cuir offre aux non-voyants des repères en braille et tend aux autres ses alcôves aux bornes interactives, autour d'un écran. une manière de guider le visiteur dans un parcours très libre, puisqu'aucun cheminement n'est imposé, ni au sein de chaque aire géographique, ni d'un continent à l'autre 1877531937 8d22824634 z

Le
Le but de cet ambitieux important projet est atteint. La muséographie incite à tourner autour de la plupart des 3.500 objets exposés, en vitrine ou à l'air libre1877531215 b5971d72a9 zOcéanie Vitrine 1quai branly Ymago 11309Quelques conseils lorsqu'on débouche de la rampe d'accès, l'Océanie se trouve sur la droite. C'est là que nous entamons notre visite: on longe d'abord la rue de l'Université, puis on poursuit en tournant autour de la "rivière"  dans le sens des aiguilles d'une montre. Essayer de se repérer sur les cartes et surtout bien faire attention à la couleur du lino, histoire de ne pas changer de continent par étourderiemusee-du-quai-branly23LL

  Les objets sont pésentés selon les grands espaces géographiques dont ils proviennent. L'OCEANIE (Mélanésie, Polynésie, Australie et l'Insulinde-Asie du Sud-Est insulaire ), L'ASIE (Sibérie, Népal, Chine, Inde, Asie du Sud-Est, Proche-Orient-Bédouins), L'AFRIQUE (Madagascar, Afrique subsaharienne et Maghreb-Berbères-Kabyles), L'AMERIQUE( Indiens d'Amérique du Nord et d'Amazonie, Amérique des Andes, Méso-amérique)

 

VISITE GUIDEE des Sections du Musée permanent:

 

L'OCEANIE

 

Tout d'abord un aborigène vous prendra en charge dès votre arrivée et vous guidera à travers ce continent. Vous serez tout de suite dans l'ambiance lkm

masque-coiffeOcéanieLe plus vaste continent du monde englobe la Mélanésie (Papouasie/Nouvelle Guinée), la Polynésie et la Micronésie (peu représentée ici), l'Australie et L'Insulinde (sud-est asiatique insulaire). La majorité des objets présentés sont d'origine mélanésienne, la France ayant été à l'origine de plusieurs grandes expéditions d'exploration comme celle de Dumont d'Urville ou plus récemment celle de la Korrigane (début du XXe siècle)

En Mélanésie, chacun pouvait, tout au long de sa vie acquérir divers pouvoirs spirituels-en fonction de ses capacités. Les objet rituels étaient élaborés pour chaque occasion, puis détruits après la cérémonie. Il n'en reste donc qu'un petit nombre: des appuie-tête, des frontons de maison d'initiation des jeunes garçons et d'étranges personnages comme  le INIET de Nouvelle-Bretagne, sorte de grand escogriffe grimaçant doté de sept doigts à chaque main et d'un pied en diagonale
Sculpture TolaÎ

Ou encore ces masques de VANUATU, caractérisés par l'utilisation de dents de cochon (animal sacré), dents dont les courbes plus ou moins accentuées symbolisent le grade acquis dans les pouvoirs

iMasque Vanuatu-Mélanésiemg 1159996784894

Alors qu'en Polynésie, où le pouvoir-spirituel-se transmettait de façon héréditaire, au sein d'une même lignée, on trouve quelques objets anciens, transmis de génération en génération, comme les très beaux MASQUES EN PLUMES
objet-en-plumes

Récurrente aussi, la symbolique des ancêtres: superbes TOTEMS en palétuvier ou flûtés qui portent la voix des anciens. Et la question d'avoir ou pas le MANA puissance invisible qui peut revêtir différents aspects, celui d'un fluide contenu dans les objets et les êtres vivants selon la croyance mélanésienne par exemple. La tête est d'ailleurs souvent réputée en être le siège, ce qui expliquerait qu'elle ait été l'objet de prises de guerre par les Océanines (on vole ainsi à l'ennemi, son énergie vitale)

8eb1a754c5kangourou-femelle.jpg
 

 Ce continent s'achève avec l'INSULINDE (en gros l'Indonésie actuelle), passerelle entre les cultures océanienne et asiatique: un panel de somptueuses parures entre autresDieu-Bâton;Iles Cook2684933684 d9ae3a7f62 z
3116 114Indonésie 357388161 1204353020 30422096 20510 n

Mélanésie masque

 

eAustralie Ecorce Eucalyptus YirawalaEcorce d'Australie

2684116879 e0165fbebe-copie-12684117239 d894e6d3b9 z

L'ASIE

Par opposition aux collections du Musée Guimet, icisont rassemblés des chefs d'oeuvre se rapportant plutôt au quotidien des minorités asiatiques

On découvre notamment des superbes textiles monges, des décors au pochoir japonais, les diverses formes que revêtent le bouddhisme, les traditions chmaniques sibériennes ou encore les mythes et rites indiens, le vie des nomades et des dédentaires en Asie centrale, le langage de la parure et la symbolique des armes au Moyen-Orient, la civilisation du désert en Afrique

Le point fort de la collection réside dans la grande variété des textiles, mis en valeur par une pirouette muséographique un peu déconcertante pour le visiteur: "la transversale des textiles", une grande vitrine qui travers physiquement tout l'espace alloué à ce continent et oblige à des allers-retours permanents avec  les autres vitrines. Ceci dit, le visiteur ne pourra que béer devant la richesse des costumes HMONGS, ce peuple de 10 millions de personnes réparties entre le Sud de la Chine et le Nord du Vietnam: couleurs chatoyantes, imprimés réalisés selon la technique du batik (on utilise la cire pour délimeter les contours des zo nes qui ne vont pas être colorées). Tous les ans la femme hmong fabrique un costume de chanvre à chacun des membres e la famille, qu'il portera jusqu'à l'année suivantecostume-de-femme---veste

Costume Hmongbranly11 430-1

3116 114835Asie5108104 1204353020 30422044 5985195 n
Tissage bedouin (Proche-Orient))

 

Pas loin une vitrine abrite des outils, principalement liés à la culture du riz et de la vannerie.

Viennent ensuite les vitrines consacrées aux cultures du Proche-Orient, où le BEDOUINS tiennent une place importante. Les Bédouins sont des arabes qui se sont rendus maîtres du désert. Grands marchands, ce sont aussi de redoutables guerriers, qui protègent etroitement troupeaux et oasis

Quant aux Bedouines elles sont propriétaires de leurs biens et en disposent en cas de séparation du couple. Voyez le superbe PALANQUIN syrien qui, arrimé sur un chameau, les transportent dans leurs déplacements, ainsi que les superbes voiles de visage dont elle se parent...De vrais bijoux3116 114835Palanquin25308109 1204353020 30422049 5394681 nBranly ViernamStatue vetnamiennestatuette-figurant-une-mere-et-son-enfant-Asie

 

Philippines 15e SIèclequai branly Ymago 2504

 

Philippines

 

Océanie branly14 430-1Océanie Iles Salomon branly15 430-1Océanie Vitrine 1quai branly Ymago 11309Océanie: Vitrines

 

Océanie Tambours à fenteTambours à fentePapouasie Nelle Guinéebranly7 430-1

Papouasie branly8 430-1

Papouasie (Nouvelle Guinée)

 

Le Musée BRANLY. Première partie (suite).

L'AFRIQUE

L'une des plus importantes collections africaines du monde.Elle est présentée selon deux grands axes

D'abord une approché géographique, du Nord au Sud, un parcours qui fait place tant aux arts citadins (pringipalement du mobiler et des broderies, d'une grande richesse), qu'aux arts ruraux (où les tapis se sont taillé la part du lion). Egalement de la vaisselle de bois, poteries et bijoux, ainsi que de nombreux objets issus de la très méconnue culture BERBERE. En fin un espace est consacré aus arts nomades et à leurs liens avec les civilisations rurales et l'Afrique subsaharienne.

Entrez dans la boite, consacrée aux tapis de femmes, à motifs géométriques (les représentations humaines étant interdites dans la religion musulmane). En Afrique subsaharienne, tissages, masques et surtout sculptures, ont un rôle culturel majeur et sont autant de supports qui tiennent lieu de paroles et d'écritures.

Le Corbusier collectionnait les tapis berbères et les exposa à Paris: "faire comme les berbères, allier à la proximité, la plus notoire fantaisie"

Berbères 2cdb09d13eBerbère Tapis14f04820701c8f80e6d282df293-1-4

arTapis berbèreb3-incomplet-2-pieces-ref-1938-a-et-b-138x1800px-TapisKabyle2beni-mguild-blue-diamond-copie-1

beni-mtir-carpet

Métier a tissserEn parallèle une approche thématique, particulièrement mise en valeur par les fameuses "boites suspendues", que le visiteur aperçoit d'abord sur la façade, côté Seine. Une fois à l'intérieur du musée, ces boites se révèlent être de véritables petits cabinets d'exposition, de tailles variables, chacun doté de son athmosphères particulière. L'une initie le visteur aux fameux masques Kro qui inspirèrent Picasso, l'autre à l'art du tissage ches les femmes berbères

Notre regard a changé sur ces sociétés qu'on a se révèlent être de véritables petits cabinets d'exposition, de tailles variables, chacun doté de son athmosphère particulière. L'une inite le visiteur aux fameux masques Kro qui inspirèrent Picasso, l'autre à l'art du tissage chez les femmes berbères, une troisième à la peinture éthiopienne, etc..

Notre regard a changé sur ces sociétés qu'on a longtemps crues sans histoire parce qu'elles n'écrivaient pas leur passé dans la pierre ou sur le papier

D'abord le Maghreb où la culture berbère est bien représentée. Les Berbères (Kabyles en Algérie) sont des montagnards animistes islamisés par les Arabes, aujourd'hui installés dans les différenrs pays, du Maroc à l'Ouest de l'Egypte.450px-Kabylie.Lampe 450px-Kabylie. Pottery  Tassili Sahara branly10 430-1

Côte d'Ivoire-Tuniquefaure19-03-09-5Côte d'Ivoire: Tunique

Congo SarcophageAfrique Masque anthropomorphe

Masque antropomorphe

Congo Sarcophage

 

Congo: SarcophageMaliPupitre2

 

MaliPupitre 3Mali

Poteries et bijoux Kabiles.(Berbères d'Algérie)Poterie kabyle-berbère651px-Kabylie Pot

800px-Kabylie.Plat800px-BijouKabyle2

Dans les sociétés animistes, tout être, toute chose a une âme et la sculpture fait office de médiateur entre les esprits et les hommes. Dans la plus grande boite (15 mètres de surplomb au-dessus du jardin) dédiée aux Masques DOGONS (actuel Mali), les représentations d'animaux, de femmes ou d'hommes vivants ou morts traduisent le haut degré d'abstraction des croyances dogongrande-statue-Djennenke-dogon3-copie-1Dogon ymago 2517-354x450Dogon
Toujours chez les dogons on peut se plonger dans le fonctionnement de la société un rouage essentiel de ces croyances, et en apprendre un peu plus sur les deux cérémonies majeures qui ponctuent leur vie: le DAMA ou levée de deuil, est régulièrement organisé pour inciter l'âme des défunts errant entre le monde des vivants et celui des morts, a définitivement choisir la "camp" des morts: il pourra ainsi devenir un ancêtre. Quant aux cérémonies du SIGI(tous les 60 ans)  elles traduisent le renouvellement du cycle de la vie et la refertilsisation de la terre?

On change de pays pour explorer la très belle collection Harter, constituée essentiellement de pièces venues du CAMEROUNCameroun branly6 430-1Cameroun Maternité5988126 1204353020 30422064 3794919 nCameroun5828122 1204353020 30422060 3148171 nAu Cameroun, l'art est un art de cour, qui peut apporter la fortune à un artiste reconnu. Pouvoir et art sont tellement liés que certains artistes sont même devenus roiq. Faites donc le tour de la superbe statue de la reine BAMILEKE, en bois recouvert de raphia et de perles vénitiennes (révélatrices des échanges commerciaux existantsCameroun Déesse BamilekeUn peu plus loin, une boite est consacrée aux croyances rencontrées au Bakongo et à l'importance accordée à l'esprit NKISI, sollicité par l'intermédiaire du sorcier du village, pour remédier à toutes sortes de problèmes (santé, famill...) en bardant un fétiche de clousCongo branly18 430-1fetiche-a-clous-nkisi-bakongo2dyn007 original 339 530 pjpeg 2592525 e0b9f2b2ac1392d45214e

 

Les AMERIQUES

Dernier continent du parcours, l'approche n'est plus ici ni thématique ni géographique. Chaque vitrine est une entité à part entière, autour d'un rituel, d'une région, d'un type de représentation ou d'un art. Chez les Indiens d'Amérique du nord, la vie s'articule autour de la guerre, de l'élevage de bison et de nombreux rituels.


Voici tout d'abord, un Peau-Rouge illustrissime, GERONIMOGeronimo-copie-1

Toujours chez les Indiens mais en Amazonie cette fois, on découvre des sociétés dépourvues de chef qui vivent en symbiose avec l'univers animal et végétal qui les entoure. L'art est donc lié à la personne vivante, d'où l'importance des peintures corporelles et des parures. La nudité est toute relative puisqu'ils se considèrent habillés par leurs peintures corporelles et même d'avantage: les peintures, différentes selon les âges de la vie et leur place dans la communauté, leur pemettent de construire leur corps. De la même manière, les plumes remplissent aussi une fonction sociale d'individualisation. La forme solaire des coiffes (réservées aux hommes), la plus répandue, atteste de l'importance accordée au soleil. 19e2de130cgrande-coiffe-de-danseBolivie

 

Un florilège de couleurs éblouissantes qui dissimule une ruse: quand pour une coiffe d'exception, la couleur recherchée n'existe pas naturellement, hop, les indiens plument l'oiseau et l'enduisent d'une mixture à base de pigments naturels; à la repousse, les plumes seront comme par magie, de la couleur souhaitée!

La production artistique des Amérindiens des Andes et de la Méso-Amérique est à l'image de leur cosmologie très élaborée. Nombreuses poteries à usage funéraire, représentations de dieux aztèques, incas et Mayas, le serpent à plumes, les déesses liées à la fertilité, à la beauté, à l'eau..quetzalcoatl--le-serpent-a-plumecaisse-de-tambour


Mexique branly16 430-1Bijou MexiqueParis75-5-.jpg

Paris-Momie2.jpgVoici deux momies Inca que j'ai photographiées au Musée de l'Homme, fin des années 70 et qui doivent donc se trouver au Musée Branly

Coiffe mexicaine
115325398

viewtopPyramidSunTEhOTIHUACAN (Mexique)

 

ANDES

 

Voyez aussi chez les Mayas, l'importange accordée au POK-TA-POK, un jeu de balles rituel opposant deux équipes qui doivent se renvoyer une balle en caoutchouc (matière sacrée chez les Mayas) sans qu'elle touche le sol. La trajectoire de la balle correspondrait à la course du soleilChupicuaroAB Ymago 17564Chupicuaro Améroque 600 à 200 ACChupiquaro, MexiqueChupicuaro Mexiqueab Ymago 17557Taino-Spatule.-Indiens-des-Antilles6e8268c959-copie-1.jpgTaino-Antillesf9e8220a07-copie-1.jpgDeux Sculpures Taïno (Indiens des Antilles).

Et pour terminer on notera encore un ensemble de cinq vitrines en guise d'hommage à Claude Levi-Strauss "la transversale des transformations", un terme cher à ce fondateur de l'anthropologie et du structuralisme, avec notamment 21 pièces de sa collection personnelle, léguée au Musée. Le Musée à fêté avec lui son centième anniversaire en 2008 et il est décédé à Paris le 30/10/2009. Il allait avoir 101 ans. Il était né à Bruxelles le 28-11-1908Levi-strauss 260

Partager cet article
Repost0
12 mai 2018 6 12 /05 /mai /2018 10:06

 

Le musée du quai Branly ou musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques (civilisations non occidentales) est situé quai Branly dans le VIIe arrondissement de Paris, au pied de la tour Eiffel. Projet ambitieux porté par Jacques Chirac et réalisé par Jean Nouvel, il a été inauguré le 20 juin 2006. La fréquentation moyenne se situe autour de 125 000 visiteurs par mois.

OrigineP1010983-copie-1 

 

Jacques Kerchache, Jacques Kerchachemarchand d'art et spécialiste en art africain, essaie dès le début des années 1990 de faire entrer les « arts premiers » au Musée du Louvre. En 1990, il signe dans le journal Libération un article sur ce sujet ; il rencontre Jacques Chirac, alors maire de Paris. Ce dernier, qu'on dit passionné par les « arts premiers », est élu président de la République en 1995. Dès son arrivée à la tête de l'État, il demande l'ouverture d'un département des arts premiers au Musée du Louvre. Un an plus tard, il annonce le projet de création d'un nouveau musée, qui rencontre rapidement une opposition, notamment avec une grève des collaborateurs du musée de l'Homme en 1999 qui s'opposent au démantèlement des collections de ce dernier et critiquent la primauté du choix esthétique au détriment des considérations scientifiques. Les collections du Musée national des Arts Africains et Océaniens (MAAO), fermé en 2003, sont également destinées à y être transférées depuis le Palais de la Porte Dorée.

 

Un concours d'architecture est lancé en 1999, désignant Jean Nouvel comme architecte. La construction est ensuite effectuée par la société Joseph Paris.Branly 3paris

 

Ce musée est inauguré le 20 juin 2006 par Jacques Chirac, en présence notamment de Kofi Annan, Rigoberta Menchú, Paul Okalik, Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin, Claude Lévi-Strauss. Le musée du quai Branly a le statut d'établissement public administratif. Il est placé sous la double tutelle du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.Branly2paris

 

Le musée est ouvert au public depuis le 23 juin 2006. La première exposition du musée du quai Branly est consacrée aux Mnong Gar, ethnie des montagnes du Vietnam méridional et étudiée par Georges Condominas (« Nous avons mangé la forêt... » : Georges Condominas au Vietnam du 19 juin au 17 décembre 2006[6]). Cette exposition est reprise en 2007 à Hanoï avec un catalogue spécifique bilingue.

En mai 2009, le musée s'est associé avec trois autres musées proches pour former la Colline des musées.

Fréquentation  

*

Un point sur la fréquentation du musée est établi régulièrement et permet de mesurer l'évolution du nombre de visiteurs . Après le mois d'ouverture où il y a eu 151 000 visiteurs, la moyenne se situe autour de 125 000 visiteurs par mois. La fréquentation annuelle se situe autour de 1 350 000 visiteurs  .

Bâtiments 

L'ensemble architectural du quai Branly comporte une surface de 40 600 m2 répartie en quatre bâtiments. Son architecte est Jean Nouvel. L'ensemble a coûté près de 233 millions d'euros.

Le pont-musée 

 

C'est le bâtiment principal du musée, il abrite notamment les expositions au public. L'architecte a voulu faire en partie référence à la tour Eiffel toute proche. En effet, sa structure est un pont métallique de 3 200 tonnes fixé par 500 000 boulons. Sous ce pont sont arrimées trente et une cellules multimédias ou techniques.

L'ensemble surplombe un jardin de 18 000 m2 conçu par l'architecte-paysagiste Gilles Clément. Ce jardin, composé de sentiers, petites collines, chemins dallés de pierres de torrent, bassins propices à la méditation et à la rêverie, sera planté de 178 arbres.

Vue de l'espace Océanie et du couloir de circulation depuis la Mezzanine Est

 

À l'intérieur, une longue rampe sinueuse de faible pente conduit les visiteurs de la petite entrée du rez-de-chaussée à la grande galerie située dans les caissons. La galerie principale, longue de 200 mètres, est plongée dans la pénombre. La lumière du soleil, même filtrée par les vitres, attaque les pigments des objets. La galerie est un immense espace non cloisonné, il comporte près de trente salles sur le côté nord, on les retrouve à l'extérieur exprimées en façade par des boîtes colorées.

La galerie est surplombée de trois mezzanines. La mezzanine multimédia, au centre, aborde des clés pour comprendre la recherche en anthropologie. Les deux autres mezzanines sont dédiées aux expositions temporaires. Celle Ouest accueille une grande exposition thématique pour 18 mois, celle de l'Est plusieurs expositions par an.

En rez-de-jardin, les fondations du bâtiment comportent notamment un auditorium, des salles de cours, une salle de lecture, un espace d'exposition temporaire et un restaurant.

 

P1040339

Comme d'habitude, consulter les autres articles de mon blog sur ce sujet.

Nous sommes arrivés ce mardi 15 février 2011 vers 16h30 à l'intérieur du Musée, dans la partie Océanienne. Immédiatement fascinés tous les deux. une ambiance d'éclairage de nuit à laqulle on s'habitue et qui amplifie la force magique des oeuvres. Nous ne sommes pas arrivés à tout voir en 2h30 (fermeture 19h00 mais on doit de diriger vers la sortie dès19h45) manquant la majeure partie des la section amérindienne

Voici donc une partie des pièces que j'ai pu capter, disons les plus photogéniques. Il y a vait très peu de monde heureusement
D'abord et surtout l'Océanie, ensuite l'Asie du Sud-Est, enfin l'Afrique avec surtout le Bénin, les Dogons, le Tchad, le Cameroun, le Nigéria.

Nous commençons donc par L'OCEANIE

P1040346

P1040323P1040324P1040327P1040328

P1040331P1040333P1040334P1040340P1040342P1040343-copie-1P1040344P1040345A

A suivre.....

Partager cet article
Repost0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 09:37

Après Gainsbourg, je remonte sur St Germain des Prés par la Rue Bonaparte. Il doit être dans les 15 heures, à peu près, ce dimanche 10 octobre. C'est la toute grande foule? Il n'y a plus de place  au Bvd St Germain, les terrasses sont bondées, les gens mangent à trois mètres des pots d'échappement. Pas de place aux Deux Magots, ni au Café de Flore, ni chez LippLes 2 MagotsVerlaine, Rimbaud, Gide, Picasso, Simone de Beauvoir,Sartre et Hemingway et tant d'autres s'y sont attablés. Je pense qu'aujourd'hui, il y a peu de germano-pratins P1020066

Café de Flore

Brasserie LippPlan St Germain

A propos de Plan, voici ce dont je me suis servi durant tout mon séjour et je vous les conseille vivement. C'est le plan utilisé par les taxis parisiens. Il comprend toutes les rues de Paris, par arrondissement. Il coûte 8 euros 90

 

Grand Plan de Paris 

Mais revenons à St Germain-des-Prés, à son église, à son square arboré. Quelle lumière, quelle fraicheur !!!!

P1020059

P1020070

P1020071

P1020072

P1020073

P1020074

 

Et ce fabuleux portique "SEVRES" côté Boulevard St Germain.Quelq'un peut-il me dire de quoi il s'agit????

 

P1020075

P1020077

P1020076

Je reviens vers la place car j'entends de la Musique New-Orleans. Serait-ce l'orchestre de Claude Abadie,??

P1020060

Les voici ....et du plus pur Dixieland

P1020067

Lors d'une interruption, je vais leur parler et achète un de leurs 4 CDs. Leur nom, La Planche à Dixie

Dixieband Je redescends vers la rue St Benoît, afin de trouver une table au soleil, le Petit Zinc rue Apollinaire est à l'ombre, de même pour le Relais de l'EntrecôteLe Petit Zinc, rue ApollinaireP1020058et ouf il y en a enfin une de table au soleil, après plusieurs essais. Le Bonaparte au coin de la rue Bonaparte et de la rue Guillaume ApollinaireP1020088Le Bonaparte

Je commande une bouteille de rosé (50 cl) de Provence "Saint-Tropez car on s'y croirait. Et voici ce que je vois de ma table...hic... P1020082P1020084et rencontre un marocain, descendant direct de Mahommed. C'est un Berbère, il s'appelle Semlali et sa compagne est avocate-stagiaire à Paris. Nous discutons longuement car je suis décidé à me reposer, étant donné que je marche depuis le Musée Branly. Je n'ai pas mangé, il est trop tard. Je téléphonerai à mon amie Marie-Line Dominique Tillandsia Goldenberg pour qu'elle vienne me rejoindre "Elle est absolument désolée mais est en pleine réunion de famille, AH c'est bien ça.... J'adore les réunions de famille.Tant pis Dominique. J'ajoute "Familles =associations d'étrangleurs (Calaferte) elle rit mais ne vient tout de même pas. P1020085

Je vais rester là jusqu' à 18h00, et ne sachant plus marcher je vais prendre le Metro jusqu'à la Butte et rentrer à l'hôtel soigner mes pieds, une fois de plus. Des messages m'y attendent. Le tenancier me dit "Ce n'est pas pour me mêler de ce qui ne me regarde pas, Monsieur, mais vous êtes très demandé.." 

Vers 20h00, je pars seul au restaurant rue de la Butte-aux-Cailles, une excellent resto que je vous recommande vivement "CHEZ PAUL" an n°22. Tél: 01 45 89 22 11. On y mange et boit très bien. C'est un sympathique neo-bistrot établi sur la Butte depuis plus de 10 ans. Cadre sobre mais agréable, pour une excellente cuisine de bistrot. Accueil chaleureux. Le patron fait montre d'un humour discret et ce ne sont pas les bonnes idées qui lui manquent. Carte assez fournie: terrine de queue de boeuf, cochon de lait roti à la sauge sans oblier les suggestions du jour sur le tableau noir. Et puis quelle purée (Ah Allister si tu avais vu cette purée tu t'en serais mis plein la bavette !!!). Délicieux desserts (Dommage que tu ne sois pas venue Denise...)  Chez Paul

Chez Paul P1020105

P1020110

Partager cet article
Repost0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 07:05

Et voilà on y est, on ne peut pas la rater la maison de GAINSBOURG . On aime ou on n'aime pas, peu importe. Serge disait souvent " Je voudrais pas qu'on m'aime mais je veux quand même"

C'est en 1969 que Gainsbourg s'installera dans la rue de Verneuil. Il en fera son hôtel particulier qu'il teindra intérieurement, entièrement en noir. Il y est mort le 2 mars 1991 d'une crise cardiaque. Le voisinage a abandonné rapidement les nettoyages inutiles car les images renaissaient très vite. Conservé en l'état par sa fille Charlotte, on a voulu en faire un musée mais on a dû y renoncer, le lieu étant trop exigu

normal 5-bis-rue-de-verneuil-maison-serge-gainsbourg-7-7500 P1020038

P1020039

P1020045

P1020046

Je signale en passant que certains graffiti sont dignes des plus beaux Basquiat. Celui-ci par exemple. C'est mieux que Combaz

P1020040

P1020041

C'est tout bonnement excellent. On se retrouve à l'époque de Cobra

P1020042

P1020043

P1020044

et le clou, l'intervention de peintre belge "Christian Vancau"(que l'on ne présente plus puiqu'il se présente lui-mëme)

P1020052

P1020050

Je signale qu'étant mort de soif, j'ai écrit Bar au lieu de Barre

Et là, tout à coup j'hallucine, Serge est là, sorti du mur, il prend le soleil et me dit "c'est toi vancau, allez petit on va se faire un scotch au Procope et c'est bonard" Gainsbourg VerneuilGainsbourg rue de Verneuil

Ginsbar3.jpg

Partager cet article
Repost0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 07:03

Octobre 2010-

Et nous voici vers les 15h30 dans le Cimetière de Montparnasse. Je sais très bien qui je vais voir en priorité là-bas. Gainsbarre, par hasard et pas rasé. Soleil de plomb...un rendez-vous de Juillet...en Octobre. Voici le plan du Cimetière. Gainsbourg est dans le cercleCimetière de MontparnasseP1010733

P1010735

P1010736Tombe de Jean-Paul Sartre et Simone de BeauvoirTombe de Sartre et BeauvoirSartre Beauvoir grave

Tombe Sartre

P1010737

 

P1010740

Et le voici le dernier Bar de GainsbarreP1010741

P1010748

..avec en filigrane,  Béatrice Bréard et Christian Vancau, sur le front de Gainsbarre

P1010753

P1010755

P1010756Oh deux morts vivants...!!! ???(photo du dessous pas celle du dessus...) 

P1010758

P1010760

Adieu Gainsbarre, il se fait tard et Brassens nous attend....

Partager cet article
Repost0
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 14:38

Le jour de mon arrivée le mardi 25 octobre, Charlyne vient me chercher en Gare du Nord à 9h47. Je suis en route avec le Thalys depuis 5h10, levé à 4h00 du mat. Pas facile quand on habite la brousse. Pas facile avec une côte fèlée et des jambes en compote depuis 3 mois, because les 24 tonnes de boues que j'ai dû extraire de mes étangs pour sauver mes poissons de la sécheresse.

Heureusement des gens m'ont aidé à hisser ma valise, mais je me suis retrouvé sans aide au changement de train à Namur. Avec une côte félée 3 semaines auparavant, on ne peut plus rien porter, encore moins hisser. Mais bref je suis à Paris. Un petit miracle. Quatre jours auparavant, j'y avais renoncé, jugeant ce voyage, seul, déraisonnable et puis voilà, Charlyne m'a dit "Viens, tu dois venir, je m'occuperai de toi". Et en effet elle est là, elle va surgir de derrière le pancarte. On va prendre un taxi, direct pour MontreuilGare du Nord P1070523Vers 11 heures du mat, on quittera Montreuil, en metro cette fois, j'ai déposé ma valise chez Hugo qui travaillait cet après-midi-là, Charlyne et moi prenons l'apero avec Hugo et Hermine que je vois pour la première fois et que j'ai l'impression de connaître depuis toujours et nous repartons pour St Germain-des-Prés. J'emmène Cha au Relai de l'Odeon, "Le Bistro", une entrée au Boulevard St Germain, face à l'Odeon, et une autre dans la cour de Rohan(cour du Commerce St André), cette rue piétonniaire qui mène au Procope et descend sur la Seine. J'en ai longuement parlé dans d'autres articles sur Paris. C'est vachement retro, le BistroRelai de l'OdeonP1010835Relai de l'Odeon P1070537Après un repas, ma foi, bien arrosé, j'emmène en priorité Cha, au PROCOPE, le plus ancien café-resto de Paris, réputé dès le 17 e siècle pour son café. En effet,en 1686 un certain Francesco Procopio Dei Cotelli vint d'Italie ouvrir un toquet à Paris, y introduisant un breuvage nouveau appelé à un fulgurant succès: Le Café. La proximité de l'ancienne Comédie-Française en fit d'emblée un lieu littéraire et artistique. Au XVIII e siècle, les philosophes s'y réunissaient, et l'Encyclopédie naquit ici d'une conversation entre Diderot et d'Alembert. Beaumarchais y attendait le verdict de ses pièces jouées à l'Odeon. Danton, Marat et Camille Desmoulins y prirent des décisions importantes pour la Révolution. Plus tard Musset, George Sand, Balzac, Huysmans, Verlaine et bien d'autres aimaient à s'y retrouver.  Hemingway  y avait son quartier général, parallèle à celui du Ritz.(Sur le plan juste au-dessus du Metro Odeon, vous avez un passage couvert dans le Boulevard St Germain qui vous mène à la Cour du Commerce St André et à la Cour de Rohan. Il faut vraiment le savoir )Cour de Rohan P1070532Cour de Rohan P1070533Plan Odeon

. Alors là on va se promener à tous les étages, dans une ivresse allègre et c'est Cha qui va prendre la plupart des photos avec mon appareil. D'ailleurs je n'arrive pas à l 'arrêter. C'est le soir que le monde arrive au Procope. Là nous sommes dans les heures creuses et on nous laisse déambuler et flasher, sans problèmes et çela donne ceci...Avant d'entrer dans le Saint des Saints, on tourne autour, on hume..P1070534P1070542P1070543Nous lisons un peu de l'histoire du Procope, en façadeP1070544Puis on entre dans le sanctuaire. Le grand escalier d'abord...a-a-ah classieux.P1070545-copie-1P1070547Puis très vite les étages...P1070567P1070589P1070569P1070572P1070595P1070548Et puis il y a des tas de miroirs et nous adorons cela, nous les "Narcisses", et puis c'est le seul moyen de nous prendre ensemble. Voici Cha statufiée en "Statue de la Liberté"P1070577P1070585P1070587P1070624P1070565P1070644P1070641P1070640P1070638P1070582P1070613P1070571Ici c'est moi essayant d'échapper à mes admiratrices, après m' être hissé dans un ballon, à la sortie du Procope...

Ensuite nous gagnerons la Seine par la rue de l'Ancienne Comédie et la Rue Mazarine, voici Le Procope et son entrée du côté de la rue Mazarine,
P1010840, frôleront quelques librairies boisées   P1070651P1070656et par la rue de l'Ancienne Comédie, arriverons à l'Institut de France (Académie française)Ancienne comédie P1070649Ancienne Comédie, face au Pont des Arts, que je retrouverai toujours bien" cadenassé".P1070663 Les amoureux gravent leur nom sur un cadenas, l'accroche au parapet, le verrouillent et jettent la clé dans la Seine. Ainsi leurs coeurs cadenassés ne pourront jamais être séparés. En mai 2010, deux-mille cadenas ont été fracturés et enlevés. Comme le montrent mes photos, ils ont bien "repoussé"Pont des Arts P1070664Pont des Arts P1070658Pont des Arts P1070661P1080202

P1070662

Ensuite j'irai montrer à Charlyne le squareVviviani, l'Eglise catholique grecque Saint-Julien-le-Pauvre et la Rue GalandeSt Julien P1070665St Julien P1070668Rue Galande P1070670Sans oublier l'Eglise Saint-Severin, celle du Quartier LatinSt Severin P1070672

Partager cet article
Repost0
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 14:35

Plan St Julien

Alors là, il s'agit d'un de mes quartiers préférés. Le square Viviani et l'Eglise Saint-Julien à l'ombre de Notre-Dame, donnant sur le Quai de Montebello et construite avec les pierres qui n'ont pas été utilisées pour la construction de Notre Dame. C'était en 1170. La façade actuelle date du 17e siècle. C'est une église de rite grec melkite catholique. C'est là que je vais m'asseoir sur un banc à  l'ombre du celèbre Robinier "Faux acacia", vieux de 400 ans, ce lundi vers 16h30 parce que tout de même quelle journée!!!. Voici Notre Dame vue du SquareP1020333 P1020334 Et voici l'Eglise Saint-Julien le PauvreP1020335P1020336 P1020330

P1020339Les rues avoisinantes (Galande etc..) 

P1020344P1020345P1020346P1020338P1020348P1020347P1020349Mais avant de me reposer dans le Square, je suis allé revoir pour la Xe fois ma librairie anglo-saxonne Shakespeare and Company. J'y suis allé loger et servir pendant 3  jours dans les années soixante. Le fondateur de la Librairie était américain et s'appelait George Whitman. Il a ouvert cette librairie en 1951, pour faire renaître la librairie anglo-saxonne qui avait été tenue rue de l'Odéon par une certaine Sylvia Beach, de 1910 à 1941,Sylvia Beach la première à avoir publié l'Ulysse de Joyce. La librairie avait été fermée en 1941, Sylvia ayant refusé de vendre un exemplaire du Finnegan's wake de Joyce à un officier allemand

En 1951 Whitman ouvre au 37 de la rue de la Bucherie, "Le Mistral" qui deviendra Shaekspeare and Company à la mort de Sylvia Beach

Cette librairie était fréquentée par des américains de la Beat Generation, tels que Ginsburg et Burroughs. Fréquentée aussi par Henti Miller. A l'époque, George m'a montré la petite chambre, un réduit où Henri Miller emmenait ses conquêtes draguées dans la librairie. Un lit et un petit lavabo (même pas un bidet)

Au jourd'hui encore, environ 13 personnes passent les nuits sur des matelas étalés par terre en échange de quelques heures consacrées à la Librairie. Le soir on soupait ensemble dans une petite kitchenette ouverte sur les rayons et on refaisait le monde comme aujourd'hui, on défait le monde. Environ 40.000 personnes ont logé là-basP1020354

P1020359

P1020356

P1020360

P1020355

P1020357

C'est donc de retour dans ce square que je vais recevoir deux appels sur mon portable. Le premier de l'écrivain franco-algérien Leila Marouane, qui me dit disposer d'une heure et qu'elle m'attend à 17h00 en face du Metro Saint-Placide, dans un café de la rue de Rennes et un autre de Poline Carton qui m'attend à la Mosquée de Paris. Trop tard Poline, je viens de m'engager mais on se retrouve demain, jour de grève, à la Fnac de la Place d'Italie. 

Me revoici donc parti pour Saint-Placide et la journée est loin d'être finie, car une heure va durer 5 heures, jusqu'à minuit. Voir l'article suivant

Partager cet article
Repost0
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 08:29

Ce mercredi matin 13 octobre, avec Béatrice B..de Montmartre, nous nous rendons  au bureau de la SNCF, avenue du Général Leclerc, à côté du Macdo; Là une longue file d'attente et trois bureaux récepteurs. Patience. Quarante-cinq minutes plus tard, je suis reçu. Mon Thalys du soir est annulé. On m'en propose un autre le jeudi matin à 11h20..J'accepte. Comme si j'avais le choix. Et on me refait un billet qui devra être confirmé le matin au bureau Thalys de la Gare du Nord. Mais évidemment, plus de place réservée. Il faudra être là, tôt et jouer des coudes. Je serais bien resté mais mes animaux m'attendent. Je téléphone à l'hôtel pour réserver une nuit supplémentaire. Heureusemnt ma chambre est encore libre. 

 En route donc pour le Parc Georges BRASSENS. Il fait plein soleil. Metro jusqu'à la Porte de Brancion (Portes de Vanves

Sur le plan ci-dessous, la flèche de droite indique l'Impasse Florimont dans la rue d'Alesia et celle de gauche le Parc. Ce parc est construit à l'emplacement des abattoirs de Vaugirard. La conception même du parc est une véritable réussite. Les pavillons en fer longeant la rue Brancion ont été conservés et restaurés. Dans ce parc tout est prévu pour les enfants: petites maisons en bois, rochers d'escalade, collines artificielles. Un pièce d'eau entoure la grande horloge, datant des abattoirs (sur l'une des façades se trouve toujours l'inscription"Vente à la Criée")

    P1020462

 

Parc Brassens

 Avant d'arriver, un pignon en Trompe-l'oeilP1020443P1020445P1020444 P1020446P1020468

P1020449

P1020450 Les amateurs de livres anciens se régaleront, car les samedi etd imanche se tient une "foire aux livres" sous les pavillons de la rue Brancion (d'anciens abattoirs) de 9h à 18h, qui réunit une soixantaine de libraires. De superbes affaires à réaliser (arriver de bonne heure)

P1020452

P1020455

P1020456

 

Enfin les 700 pieds de vigne(piinot noir et pinot meunier) en 1985, ont été vendangés pour la première fois en 1988. D'après le spécialiste, ce "clos ds Morillons" serait bien corsé, avec beaucoup de bouquet. En tout cas, après Montmartre, c'est le deuxième vignoble parisien. Après tout la France a "oublié" d'enterrer l'ami Georges sur la plage de Sète. C'était bien la moindre des choses de lui dédier ce joli parc

 

P1020457P1020458-copie-1

P1020460

P1020461

P1020471 Une autre idée géniale: le Jardin des Senteurs, le long de la rue des Morillons. Conçu à l'intention des personnes aveugles, le bruit des petites fontaines leur permet de se diriger avec aisance et, le long du parcours, les jardiniers ont sélectionné des plantes particulièrement agréables au nez. Des étiquettes en braille et alphabet classique identifient toutes ces plantes. Mai est sans conteste le meilleur moment pour s'y promener. A ne pas manquer également, le 1er w-e d'octobre, la fête du miel où l'on a la chance de pouvoir visiter le rucher

P1020466

P1020465-copie-1

P1020469

P1020473

Et en sortant, il est midi, nous allons découvrir ce magnifique restaurant de quartier "Le Bélier d'Argent"Au Bélier d'argent 2 P1020475

Au Bélier d'Argent 1 P1020474 Nous tenterons de revenir par la Porte d'Orléans mais là le RER est en grêve. Seule solution, revenir en arrière vers la Porte de Vanves, ce que nous ferons à pied, en longeant la Cité Universitaire. Magnifique bleu de ces grillesCité Universitaire

Cité universitaire1 P1020476

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 10:50

Rive gauche, rive droite, comme si vous y étiez avec les maisons, les ponts, les bâtiments dessinés en relief....D'abord un Plan général avec les arrondissements et un second plan avec les lignes de metro. Ensuite, plus bas, on commence par les 5e et 6e arrondissements. En gros le Quartier Latin et St Germain-des-PrésPlan Paris Général1-copie-1
Ensuite le Plan du Metro
Plan Paris METRO

En bas à gauche, face à Notre Dame, le Square Viviani avec l'Eglise St Julien-le-Pauvre et la Librairie Shakespeare and Cy(Rue de la Bucherie). Notez à l'Ouest de Notre Dame, sur l'Ile de la Cité, le Marché aux Fleurs et la Place Dauphine en bordure du Pont-NeufPlan Paris 5-1er Arrdt.-copie-1Ensuite on s'en va vers l'Est et Le Nord-Est. L'Hôtel de ville et le Centre Pompidou sur la gauche. Le Marais et la Place des Vosges sur la droite et le plan en-dessous avec le Sud-Est, à savoir Le Jardin des Plantes, la Bibliothèque François Mitterrand, les arènes de Lutèce, la Rue Mouffetard et la Place St MédardPlan Paris Est-copie-1

Plan Gare Nord et Est-Canal St Martin-Portes St Denis-St Ma

Au Sud-Est, l'Institut du Monde Arabe et la Mosquée de Paris (face à l'Île Saint-Louis), Le Jardin des Plantes au Sud de l'Institut et Les Arènes de Lutèce (petit cercle jaune a l'Ouest de la Mosquée) et plus à l'Ouest encore, la rue Mouffetard et le Pantheon


Plan Paris Jardin des-Pantes
  Ensuite, on revient vers le Sud-Ouest avec cet aperçu du Jardin du Luxembourg et de la Tour Montparnasse(ci-dessous)Plan Paris Luxembourg-Montparnasse-copie-1
Et on remonte vers la Seine, plus à l'ouest avec le Square du Vert-Galand de l'ouest de l'île de la Cité (Pont Neuf), et bien sûr, Le Louvre et le Palais RoyalPlans en relief Paris Louvre -Cité-Hôtel de ville-copie-1
Plan Paris Musée d'Orsay-Invalides-Rive gauche-copie-2


Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 10:47

Paris 89 Lachaise1Je l'ai découvert en 1989, le 28 Juillet, lors d'un séjour de 48 heures dont je reparlerai dans un autre article. J'ai visité ce cimetière fascinant sous une chaleur torride

J'ai rajouté à mes propres photos de l'époque d'autres photos sous licence libre de la Free Software Foundation (GNU Free Documentation License).

Plus grand rasssemblement de célébrités de Paris, le cimetière du Père-Lachaise, a le mérite d'être plutôt calme. Traverser ses divisions à la recherche des tombes fameuses, s'aventurer dans des sentiers insoupçonnables, écouter le silence en plein Paris, voilà ce que promet ce lieue si particulier et immortel

Au milieu du XVIIIe siècle, les cimetières parisiens débordent et posent de gros problèmes de salubrité. On décide alors de transférer les dépouilles dans d'anciennes carrières: c'est la création des catacombes. Place  nette est faite dans Paris intra-muros, mais reste la question suivante: où enterrer les morts à venir? Par mesure d'hygiène, on choisit d'éloigner les cimetières à plusieurs kilomètres de Paris. L'un au Nord (Montmartre), l'autre au Sud (Montparnasse) et le dernier à l'Est (Père Lachaise), sur le Mont Louis, une terre offerte au Roi par les Jésuites. Le cimetière a reçu sa dénomination en hommage à François d'Aix de La Chaise, dit le Père La Chaise, confesseur du roi de France Louis XIV, qui exerça une influence modératrice sur celui-ci dans la lutte contre le jansénisme. Le 21 mai 1894, le cimetière fut oficiellement ouvert par une première inhumation; celle d'une petite fille de cinq ans...

Au cours de cinq agrandissements successifs, entre 1804 et 1850, la superficie est passée de 17  à 43 hectares, pour 70.000 tombes, 5.300 arbres, une centaine de matous replets (normal, ils ont de quoi manger), une vraie volière d'oiseaux et deux millions de visiteurs annuels.

Très vite l'endroit sera rebaptisé cimetière du Père-Lachaise, car le vieux jésuite, confesseur du roi, aimait se promener dans les allées du Mont Louis

C'est avec Napoleon que le cimetière prend son véritable essor, celui-ci ayant l'idée d'y faire enterrer les gens célèbres (après leur mort néanmoins). Dès 1817, Molière, La Fontaine ou encore Héloïse et Abélard, trouvent au Père-Lachaise, une nouvelle demeure

Deux siècles après son ouverture, le cimetière de l'Est est devenu un lieu touristique au même titre que la Tour Eiffel ou l'Arc de Triomphe. Chaque année ce sont deux millions de visiteurs qui viennent rendre uen dernier hommage à Alfred de Musset, Frédéric Chopin , Artaud, Colette, Edith Piaff ou Jim Morrison. Avec ses 70.000 concessions, ce cimetière est un véritable musée à ciel ouvert, témoignage vivant de l'art funéraire à travers les siècles.

Voici une sanglante bagarre au Père-Lachaise lors de la Commune de Paris (1870) où les nouveaux morts engraissent les anciensLachaise-La Commune800px-Massacre cimetiere lachaise

Lachaise Entrée cimetièreLachaise800px-Père LachaiseEgoïté 18Lachaise800px-Perelachaise-p1000347Nous allons donc visiter quelques tombes "glorieuses"

Paris 89 Lachaise2Frédérique CHOPIN Lachaise Chopin graveParis 89 Lachaise14MOLIERELachaise 800px-Perelachaise-Moliere-p1000403Paris 89 Lachaise10INGRESLachaise450px-IngresTomb

 

Paris 89 Lachaise12BALZACLachaise--Balzac

Paris 89 Lachaise11

COLETTE

Paris 89 Lachaise6-Colette
MUSSET ET ARTAUDParis 89 Lachaise5-Musset et Artaud

Miguel-Angel ASTURIAS Lachaise Asturias grave Paris 89 Lachaise13ROSSINIParis 89 Lachaise7 Rossini

 Paris 89 Lachaise3Gilbert BECAUDLachaiseGilbert Becaud

 Paris 89 Lachaise9Jim MORRISONLachaise 800px-Jim-Morrison Pere Lachaise 2

  MONTAND et SIGNORETParis 89 Lachaise4Lachaise Signoret Montant

Partager cet article
Repost0